Le Forum des Gamers Index du Forum

Le Forum des Gamers
Le rassemblement des gamers et des créateurs du jeu vidéo amateur et professionnel. Des jeux grand public jusqu'aux versions Alpha qui viennent juste de voir le jour, en passant par la scène indépendante, les créateurs en herbes et les tech demos.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Alan Wake

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Gamers Index du Forum -> Le coin des consoles de salon -> X-Box 360 (360)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BigJhon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2014
Messages: 622
Localisation: France
Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 4 995
Moyenne de points: 8,03

MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 17:50 (2016)    Sujet du message: Alan Wake Répondre en citant

Alan Wake


Un chef-d’œuvre au pays de l'angoisse.


Quand Remedy développe un jeu ayant pour thème le survival horror, on peut dire qu'il ne fait pas semblant.

C'est d'ailleurs Microsoft qui a eu les faveurs de l'exclusivité sur sa console X-Box 360, ainsi que son pendant pour ordinateurs compatibles.

Alan Wake est un titre destiné à un public adulte, voire assez solide mentalement pour supporter l'ambiance très malsaine de l'histoire, et ce durant l'ensemble de l'aventure.

Bien entendu, il y a également quelques phases où l'on évolue à différentes heures de la journée. Ce qui permet de faire redescendre le palpitant durant plusieurs minutes, même si l'on sait très bien que cela ne durera pas.

L'histoire aux nombreux rebondissements laissera le joueur en émoi jusqu'au final, qui laisse d'ailleurs libre cours à une interprétation personnelle, même si le dénouement est bien définitif.

Au niveau de la réalisation, on frôle la perfection.

Les graphismes montrent sans faiblir la puissance du support de Microsoft qui affiche un visuel en 1080p accompagné de moult détails dans les décors que l'on traverse. Il n'y a pas le moindre ralentissement, même si l'on peu légèrement percevoir un décrochage de la synchronisation verticale quand l'on tourne la caméra rapidement sur des panoramiques très étendus. Cela reste néanmoins anecdotique, car il est inexistant dans les moments autres que contemplatifs.

La musique se fera par contre plus discrète que le rendu graphique puisqu'elle n'apparait que durant des situations bien spécifiques et à la fin de chaque chapitre. Ce qui n'est pas du tout le cas de l'ambiance qui pour sa part se complait à nous mettre les frissons durant la quasi-totalité du jeu. Il ne faut pas être cardiaque si l'on ne veut pas trépasser, comme cela vous arrivera certainement souvent dans les moments les plus tendus du gameplay.

La jouabilité est sans faille, avec un personnage qui répond au moindre mouvement de la manette et dont les morts seront loin d'être accidentelles. Il est toutefois possible que certains joueurs éprouvent des difficultés à effectuer certains sauts, car contrairement à beaucoup d'autres jeux, Alan Wake reproduit plutôt bien les distances dont les humains sont réellement capables de franchir.

En ce qui concerne la durée de vie, on se surprendra à vouloir celle-ci plus faible pour abréger nos souffrances à repousser des spectres qui nous surprennent et qui ont décidé de nous conduire directement dans les ténèbres. Si l'on prend le temps de chercher dans chaque recoin de la zone de jeu afin de débloquer les multiples récompenses, on peut facilement tabler sur une bonne vingtaine d'heures avant d'arriver jusqu'au générique de fin.

Comme signalé plus haut, Alan Wake est digne de figurer parmi les hits de votre collection, si vous possédez néanmoins un cœur bien accroché.

Le début sera assez éprouvant puisque l'ambiance est unique en son genre et vous emportera lentement vers une phobie du noir, malgré que vous utilisiez régulièrement une lampe torche pour éclairer les zones sombres. Ces sensations pesantes et stressantes disparaitront plus ou moins rapidement au fur et à mesure que vous avancerez dans le scénario.

Ce qui est stupéfiant, c'est que l'on se surprendra à vouloir recommencer le jeu alors que l'on vient tout juste de le terminer. Ceci afin de tenter de découvrir les éléments que l'on aurait oublié durant notre cheminement, comme par exemple les pages d'un manuscrit. Une sorte de masochisme aigu, sans doute hérité du héros que l'on contrôle dans cette histoire horrifique.

Verdict: 19/20
 
 

_________________
Le travail, c'est la santé
Le jeu vidéo, le plaisir

Les 2 sont conciliables



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 17:50 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Gamers Index du Forum -> Le coin des consoles de salon -> X-Box 360 (360) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation